Précieuses Abeilles

Pourquoi les abeilles sont-elles précieuses?

Sur trois bouchées d’aliments que nous consommons, une d’entre elles est produite avec l’aide des pollinisateurs, comme les abeilles mellifères ou abeilles domestiques. En tant que producteurs de la majeure partie de nos aliments, les agriculteurs canadiens savent jusqu’à quel point nous comptons tous sur ces pollinisateurs. Les données de Statistique Canada montrent que le nombre d’apiculteurs et de ruches d’abeilles est en hausse dans notre pays, mais il y a tout de même un certain nombre de facteurs qui influent sur la santé des abeilles domestiques.

C’est pourquoi nous avons lancé Précieuses abeilles, une initiative visant à reformuler l’engagement de l’agriculture envers les abeilles domestiques et à donner au public canadien le savoir qui lui permettra de s’impliquer et d’aider les abeilles à prospérer.

 

Jardins bourdonnants

De l’abeille mellifère à la table

Au cours des dernières années, les agriculteurs et les scientifiques ont travaillé plus étroitement avec les apiculteurs afin de garder les ruches en bonne santé. Qu’il s’agisse d’avoir mis au point de nouveaux produits qui profitent aux abeilles mellifères ou d’avoir changé le mode d’emploi de certains produits courants afin de mieux protéger les abeilles, on a mis en œuvre des stratégies novatrices et concertées visant à atténuer le risque pour les pollinisateurs.

Mais les agriculteurs ne font pas que protéger les abeilles domestiques. Ils fournissent également nectar et pollen aux abeilles mellifères. Le canola, par exemple, est une des meilleures plantes à fleurs pour les abeilles, dotée d’un équilibre de protéines et d’acides aminés nécessaire pour garder une ruche en bonne santé. Dans bien des cas, les apiculteurs et les agriculteurs ont une relation qui leur profite mutuellement, relation au sein de laquelle les abeilles, comme le bétail, sont transportées à la ferme afin qu’elles butinent de plante en plante pour extraire le pollen de la ferme.

Créez un nouveau « point chaud » avec un jardin aménagé pour les abeilles!

En moyenne, les abeilles peuvent aller jusqu’à huit kilomètres (cinq milles) de la ruche pour trouver du pollen, ce qui signifie qu’elles parcourent de grandes distances pour trouver des aliments!! Plus nous planterons de Jardins bourdonnants, plus d’abeilles nous nourrirons. La Carte de couverture des abeilles, mise à jour chaque fois qu’une personne s’inscrit, nous montre où les abeilles auront dorénavant accès à plus de nourriture.

Vous voyez un endroit vide? Si vous connaissez un ami qui habite dans ce coin, dites-lui comment s’inscrire et établir son propre jardin.

Une sélection spéciale

Dans chaque sachet de semences, vous trouverez un assortiment de cinq plantes différentes spécialement sélectionnées pour attirer et nourrir les abeilles domestiques. Elles comprennent :

Partenaires de Jardins Bourdonnants

Histoire de l'abeille au Canada

Là où il y a des fleurs, il y a des abeilles mellifères. Nous tenons pour acquis que chaque printemps nous les trouverons dans nos jardins et nos parcs. Mais saviez-vous que l’abeille domestique n’est pas indigène au Canada? Les abeilles domestiques ont été apportées d’Angleterre sur notre continent, et bien que leurs populations et la production de miel soient à la hausse, elles n’ont pas toujours eu la vie facile pour s’adapter à leur nouvel habitat.

Retour en haut