Featured image for: L’acarien varroa  en détail

L’acarien varroa en détail

L’acarien varroa est un arachnide parasite d’environ 1,8 mm de long. Bon an mal an, il est responsable d’innombrables morts chez les abeilles domestiques et d’effondrements de ruches partout dans le monde. Comme c’est le cas pour d’autres acariens, le varroa s’attache à un animal hôte et il se nourrit de son sang (l’hémolymphe, dans le cas des abeilles). Et  comme c’est aussi le cas pour d’autres acariens, non seulement il peut causer un affaiblissement de l’hôte, mais il peut également répandre des maladies.  Ceci est synonyme de désastre pour des abeilles domestiques, qui vivent dans des quartiers exigus où on peut compter jusqu’à 60 000 individus dans une seule ruche.

Dans une ruche en bonne santé, l’infestation commence avec un intrus. Il arrive souvent que des abeilles de colonies voisines pénètrent dans une ruche qui n’est pas la leur et, une fois à l’intérieur, si elles transportent des acariens, elles peuvent alors les répandre en se frottant contre d’autres abeilles. Les acariens adultes qui sont prêts à pondre leurs œufs entreront dans une cellule d’un rayon de miel et se dissimuleront dans les aliments. Quand une larve d’abeille est scellée dans la cellule et commence à se transformer en pupe, l’acarien émergera et pondra ses œufs.

Au cours du développement de la pupe, les œufs des acariens écloront et les jeunes acariens commenceront à s’alimenter sur la pupe. Lorsque l’abeille adulte émergera de sa cellule, les acariens auront eu le temps de s’accoupler et seront prêts à pénétrer dans une autre cellule hôte. Une fois qu’une colonie d’abeilles est infestée avec l’acarien varroa, la propagation se fait très rapidement, ce qui conduit à des pertes exponentielles, spécialement au cours d’une période d’hivernage, où la ruche se trouve alors dans son stade le plus vulnérable.

Les apiculteurs peuvent utiliser plusieurs méthodes pour se débarrasser de ces infestations, notamment à l’aide de pesticides, de traitements à la chaleur ou par des techniques de gestion manuelles.

L'acarien Varroa en detail infographic
Retour en haut