Featured image for: La reproduction des plantes et le rôle des abeilles

La reproduction des plantes et le rôle des abeilles

Regarder une plante croître est une des plus grandes joies du jardinier. Nous mettons une semence en terre, et peu après le jeune plant transperce la surface. Nous pouvons alors observer sa progression : chaque jour, il grandit, s’étoffe et se renforce.

Il arrive cependant qu’une plante fruitière commence à porter des fleurs… mais rien d’autre. C’est parce que – fait remarquable – un certain nombre de plantes produisant les fruits que nous mangeons tous les jours se sont adaptées au cours des millions d’années passées aux côtés des animaux et des insectes, au point qu’elles ne peuvent plus se reproduire sans intervention. Et les insectes les plus performants pour ce qui est de venir en aide à ces plantes sont assurément les abeilles.

 

La vie des plantes

Pour comprendre la relation entre les abeilles et les plantes, nous devons commencer par le début : la graine. Celle-ci renferme tout ce dont le jeune plant a besoin pour croître avant de sortir du sol, et lorsqu’elle est soumise à la bonne combinaison de chaleur et d’humidité, elle revient à la vie et commence à s’enraciner.

Le jeune plant devient une plante adulte, qui tire son énergie du soleil. Cette plante finit par produire des fleurs, ce qui indique qu’elle est prête à se reproduire. Chaque fleur se compose de deux parties : les étamines et le pistil, soit les parties mâle et femelle. Les étamines produisent le pollen, qui peut polliniser le pistil. Ce n’est que lorsque cela se produit qu’un fruit peut apparaître à la base de la fleur. Chaque fleur produit un seul fruit, et c’est pourquoi la pollinisation de chacune des fleurs est importante.

Or la vaste majorité des fleurs, bien qu’elles se composent des deux parties, ne peuvent se polliniser elles-mêmes.

C’est alors qu’intervient l’abeille.

 

La pollinisation

Les fleurs ont évolué de manière à avoir des couleurs vives et une odeur douce afin d’attirer les pollinisateurs, qui boivent leur nectar et mangent leur pollen. Dans le cas de l’abeille, le pollen est une importante source de nourriture pour l’ensemble de la ruche. Une ouvrière ne butine que durant un tiers de sa vie. Elle récolte le pollen sur ses pattes et l’apporte à la ruche.

Quand une abeille visite de nombreuses fleurs différentes au cours d’un seul voyage, le pollen frôle les pistils et la pollinisation se produit.

Sans des pollinisateurs comme les abeilles, il n’y aurait pas de fruits. Et sans fruits, il n’y aurait pas de graines. Il existe un lien, un équilibre délicat.

Et c’est un équilibre sur lequel nous comptons tous pour avoir certains des aliments que nous aimons manger, tels les concombres, les citrouilles, les cerises et les pommes.

 

la reproduction des plantes et l’importance des abeilles infographic

 

Retour en haut